L’Intervalle, Fabien Ribery :
« L’ensemble de ses images, réalisées/fabriquées entre 1993 et 2016 (persévérance du regard) forme un paysage mental très singulier, sorte de bois flotté découvert un jour par un enfant, et remisé pour des années dans un grenier révélant avec surprise ses mystères lors de l’ouverture des malles. La route est sinueuse (très belle couverture en carton épais finement tissé), et les ciels striés de traits comme pour l’araignée qu’Odilon Redon captura au fusain. »

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4 votes, average: 4,75 out of 5)

Loading...Donnez votre avis                                

En parallèle d’une exposition qui se tiendra à l’automne 2016 à la galerie ARGENTIC (Paris 5e), les éditions Hartpon présentent la première monographie du  photographe Philippe Bréson, sous-titrée Éclaircies passagères.

Pensé comme une rétrospective sélective du travail du photographe, ce livre présente des images exécutées entre 1993 et 2013 et issues de différentes séries : paysages, nus, vanités.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bio de l’artiste / Site Internet

FICHE TECHNIQUE

112 pages | 19,5 x 24 cm
Prix public : 29 €
Sortie le 15 octobre 2016

Direction artistique
Patrice Renard

Imprimé en bichromie sur Garda Matt 170 gr,
Couverture sur toile « Impérial ».

PARTENARIAT

Ce livre a été réalisé avec le soutien de la Galerie Argentic, 43 Rue Daubenton 75005 Paris.
Une exposition a été présentée à l’occasion de la sortie du livre, du 21 octobre au 2 décembre 2015.
Site : http://www.argentic.fr

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4 votes, average: 4,75 out of 5)

Loading...Donnez votre avis                                

Une réponse sur “Éclaircies passagères | Philippe Bréson”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *