Chères lectrices, chers lecteurs,

Les Éditions Hartpon vous accueillent avec une grande joie dans leur lettre d’information mensuelle. Soyez les bienvenus chez nous ! 🙂

Cette seconde lettre d’information des Éditions Hartpon, entre autres choses, est l’occasion de nous pencher sur l’artiste Jean-Baptiste Née, après la parution de sa monographie Le monde nu le 9 avril dernier, et dont l’ouverture de l’exposition à la galerie Camera Obscura, à Paris, est enfin annoncée pour le 19 mai prochain ! À nos côtés, plongez dans l’œuvre et la pensée de ce jeune artiste engagé, qui partage sa vie entre ville et montagnes.

Alors, quoi de neuf chez Hartpon en ce mois de mai 2021 ?!

  • Nous nous sommes entretenus avec Dominique Genty, spéléologue de son état, pour un projet désormais bien sur les rails ! Pour les curieux et les passionnés des questions climatiques, Dominique est un grand spécialiste des « spéléothèmes »… Nous vous invitons à en apprendre plus ici ou encore ici.
  • Nous avons échangé avec les photographes Lucie Pastureau d’une part, et Aurore Bagarry d’autre part (et si on rééditait son fascinant Glaciers ?), pour la poursuite de nos réflexions relatives à leur prochaine publication.
  • Enfin, toujours en lien avec Jean-Baptiste Née et son ouvrage Le monde nu, nous avons eu la joie de découvrir 2 premiers articles dans de superbes médias (merci à notre attaché de presse William Lambert ♥) : l’un de Fabien Ribery, sur son blog L’intervalle, et l’autre de Marie Maertens dans l’édition papier de Connaissance des arts (mai 2021).

Nos invités du mois sont les artistes et éditeurs Geneviève Hergott et Jean Bescós, co-fondateur de la formidable maison d’édition Solo Ma Non Troppo !
Geneviève et Jean ont accepté de jouer le jeu des questions / réponses pour nous parler de leur engagement en tant qu’éditeurs indépendants, alors qu’ils envisagent très sérieusement de fermer boutique après 15 années d’activité, frappés de plein fouet par les difficultés inhérentes au métier, actuellement accentuées par la pandémie de Covid-19.

Écouter le podcast : ici

Ainsi, bien que tout ne soit pas toujours rose nous en avons fait notre couleur du mois ! Un pied de nez aux aléas et coups du sort qui, s’ils entament parfois un chemin créatif patiemment pavé, n’entravent en rien notre espoir infini de lendemains qui chantent.

À Geneviève et Jean, & par voie de conséquence à tous les éditeurs COURAGEUX !

Caroline & Marine,
pour les Éditions Hartpon

 

Pour vous inscrire à notre lettre d’information mensuelle, remplissez le formulaire ci-dessous !